storia sessuale del potere americano, dal satiro kennedy al porco trump – Politica

Barbara Costa per Dagospia   lettera d’amore di franklin d. roosevelt a lucy mercer “Meglio un presidente che fotte le donne di uno che fotte il Paese”, l’ha detto l’attrice Shirley MacLaine e si riferiva a John F. Kennedy e a tutti i gossip

Source : storia sessuale del potere americano, dal satiro kennedy al porco trump – Politica

 

 

http://www.dagospia.com/rubrica-3/politica/meglio-presidente-che-fotte-donne-che-fotte-paese-134790.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s